Molécules ciblant les acides nucléiques en tant que médicament et outils thema_icon

Mise à jour :  9/09/2016

Martine DEMEUNYNCKIsabelle BAUSSANNEMarie-Ange LESPINASSEYung-Sing WONGDavid BLIMANCyril BALSOLLIER

Les objectifs de ce projet sont triples.

Il s’agit de concevoir et développer des molécules qui agissent sur des cibles nucléiques, notamment les protéines impliquées dans les mécanismes épigénétiques (histone désacétylase (HDAC), protéines à bromodomaine) qui jouent un rôle important dans le contrôle de la transcription génique. Les applications développées sont le cancer et les antiparasitaires. Cet axe fait appel à des approches de modélisation moléculaire dynamique réalisée soit sur des modèles soit sur des structures cristallines établies.

Le deuxième axe de ce projet, concerne la mise au point de nouveaux biomatériaux intelligents (microfilms de nanocellulose, MFC) comme moyens de relargage d’antitumoraux. L'intérêt principal de cette approche est d'utiliser des molécules qui ont pour cible l'ADN (anthracyclines, acridines), connues pour leur forte activité antitumorale et utilisées depuis longtemps en chimiothérapie anticancéreuse.

Enfin, un des axes de ce projet vise des molécules ciblant les conformations spécifiques des acides nucléiques, de type Quadruplexes de guanines (ou G4). Ces derniers sont ciblés par des hétérocycles azotés polycycliques plans et les complexes métalliques correspondants. L'existence in vivo des G4, leur localisation, leur rôle biologique et leur intérêt comme cibles thérapeutiques restent des domaines de recherche très actifs. Les méthodologies seront ensuite appliquées à d'autres conformations ou séquences particulières d'acide nucléique dans la recherche d'outils fluorescents utiles pour la biologie moléculaire.

Mots-clés : Epigenetique, Histone déacetylases (HDAC), Bromodomaine, cyclopeptides, Antitumoraux, conjugués nanocelluloses-antitumoraux, Quadruplex de guanines

Financements :

Partenaires :

Publications :