Développement et évaluation d outils de formulation et de vectorisation de substances actives thema_iconthema_icon

Mise à jour :  11/04/2016

Denis WOUESSIDJEWE*Isabelle BAUSSANNEAnnabelle GEZELuc CHOISNARDSandrine PERRIERDelphine LEVILLYVéronique BLANC-MARQUISHoang Truc Phuong NGUYEN

Après la preuve de concept de ces vecteurs colloïdaux associant un antiparasitaire, l’artémisinine, nous nous intéressons actuellement à la vectorisation de siRNA (pour small/short interfering RNA). Ces derniers offrent de nouvelles et prometteuses opportunités pour le traitement de nombreuses pathologies, en particulier les maladies cancéreuses. Dans ce contexte, nous explorons le siRNA anti-CK2béta dont la protéine cible est dérégulée dans de nombreuses pathologies cancéreuses. Nous développons des vecteurs submicroniques injectables obtenus par autoassemblage de cyclodextrines modifiées et autres amphiphiles qui protègent, véhiculent et idéalement adressent la substance active au plus près du site d’action, en mettant en œuvre des ligands classiques tels que l’acide folique, suivis de ligands très spécifiques tels que les aptamères.

Mots-clés : biomatériaux, nanomédecine, drug delivery, vectorisation

Financements : Labex Arcane 

Partenaires : CERMAV , UMR INSERM 1039 Radiopharmaceutiques Biocliniques , Institut de Recherches en Technologie et Sciences pour le Vivant (iRTSV) / Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux (LCBM), équipe "Amyloïd Fibres : from Foldopathies to NanoDesign" , Institut de Recherches en Technologie et Sciences pour le Vivant (iRTSV) / Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux (LCBM), équipe "Amyloïd Fibres : from Foldopathies to NanoDesign" , Institut de Recherches en Technologie et Sciences pour le Vivant (iRTSV) / Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux (LCBM), équipe "Amyloïd Fibres : from Foldopathies to NanoDesign" 

Publications :